fbpx
Mercredi, octobre 5, 2022
AccueilInspiration voyageLa Sardaigne sur la Honda X-ADV

La Sardaigne sur la Honda X-ADV

Pour de nombreux motards, la Sardaigne est un territoire inexploité. Nous avons découvert des parties de l'île à bord du nouveau X-ADV de Honda, le premier scooter crossover au monde, équipé de pneus Bridgestone Trail Wing.

Ajoutez-y du beau temps et des routes peu fréquentées et vous obtenez la recette du plaisir. La Sardaigne n'est pas la destination moto la plus populaire. La principale raison en est que vous devez prendre un ferry pour vous y rendre en moto. Mais ce n'est en fait pas si grave qu'il n'y paraît.

"Je suis venu ici avec le ferry de Livourne", explique Leonardo, un motard italien qui se rend souvent sur l'île méditerranéenne pour faire de la moto tout terrain. "Je suis venu de Milan et j'ai pris le bateau vers 9 heures à Livourne. Je me suis réveillé le lendemain matin en arrivant à Olbia. C'est comme dormir dans un hôtel, mais celui-ci bouge."

Une fois que vous arrivez à Olbia dans le Nord, il y a plusieurs options. Mais toutes vont vers le sud. L'un des choix les plus originaux est de se diriger vers le centre de la Sardaigne. En dehors de juillet et août, la Sardaigne n'est jamais très fréquentée. Mais loin des routes côtières, il y a encore moins de voitures. Dans certaines régions, il y a plus de chances de voir des moutons sur la route que de croiser des voitures. Pourtant, les routes sont en parfait état et les longues lignes droites sont rares ici. Des virages serrés et des balayages rapides sont au menu de tout motard qui choisit la Sardaigne en général et cette route en particulier.

Il est fait sur mesure pour le X-ADV et les pneus Bridgestone Trail Wing. En hiver, il peut faire un peu froid en Sardaigne et les sections montagneuses peuvent voir un flocon de neige occasionnel. Mais une fois le printemps arrivé, le climat est très doux. Juillet et août peuvent être assez chauds, mais à cause des vacances, ce n'est de toute façon pas la meilleure période pour rouler en Sardaigne. L'été est toujours agréable et en mai le temps était tout simplement parfait.

Le réchauffement des pneus est à peine nécessaire. L'asphalte a une bonne température et les Bridgestones se réchauffent assez rapidement avec une adhérence étonnante et une grande traction sur les quelques parties hors route. En plus de cela, nous ne sommes pas en mode attaque ici. Le voyage à Cagliari dans le sud prend environ 4 heures. Sans trop de cappuccino ou d'arrêts photo, on peut y être à midi. Grâce à la puissance de la Honda et à l'adhérence des Bridgestones, nous pouvons même nous permettre de nous arrêter à deux des nombreuses terrasses que nous croisons et discuter un peu avec les locaux. Les Sardes se révèlent plutôt sympathiques et un peu plus décontractés que leurs compatriotes du continent. Ou les Siciliens d'ailleurs.

On discute un peu, mais on ne reste jamais trop longtemps au même endroit. Parce que la conduite est tout simplement trop agréable par ici. Presque pas de circulation, des routes superbes et une température parfaite de 24 degrés. Le X-ADV est tout simplement parfait pour les parties sinueuses et sur les routes ouvertes, nous apprécions le confort et la stabilité de cette moto SUV. Les Bridgestone offrent une excellente rétroaction, ce que nous apprécions sur certaines sections où il y a de la poussière ou du gravier sur la route. Nous n'avons pas besoin d'assistance électronique pour ce voyage car les Bridgestone s'avèrent avoir une adhérence suffisante pendant tout le trajet et sont parfaitement adaptés à la nouvelle Honda. Cela nous donne plus de confiance et nous prenons encore plus de plaisir à rouler sur ces routes méditerranéennes.

En descendant sur la route côtière SS125vas en direction de Cagliari, nous choisissons de nous diriger vers Capoferrato. Il est frappant de constater à quel point le trafic est faible ici. Nous sommes assez prudents en restant sur la voie de droite et gardons un peu de réserve au freinage et à l'accélération ; nous ne rencontrons pratiquement aucun trafic. Il y a quelques voitures dans et autour des villes, mais une fois que vous avez atteint la côte ou les montagnes, la Sardaigne est le paradis de la moto. Et cela reste ainsi tout au long du voyage. Nous passons 4 jours à rouler et à nous détendre en Sardaigne avant de reprendre le ferry à Olbia. Nous aurions pu choisir de prendre le ferry du sud à Cagliari et de nous diriger vers Rome, mais cela signifierait plus de kilomètres sur le continent italien au retour. Nous avons opté pour un peu plus de moto en Sardaigne, pour les raisons mentionnées ci-dessus. Une visite de deux jours dans la belle – et plutôt chère – Costa Smeralda dans le Nord, était la cerise sur le gâteau.

Nous avons passé des vacances presque parfaites. Nous avons parcouru plus de 1000 km sur l'île et pratiquement aucune ligne droite. En plus de cela, nous avons fait un peu de hors-piste qui nous a fait traverser des champs verdoyants, nous avons même traversé une rivière peu profonde et fait un peu de drift sur une plage déserte. Super moto, super pneus, super météo et super routes. En bref : nous nous sommes éclatés.

- Publicité -

Plus Populaire