fbpx
Tuesday, Octobre 4, 2022
AccueilPneus motoAdventureDans les coulisses du lancement de presse du Bridgestone AT41

Dans les coulisses du lancement de presse du Bridgestone AT41

Deux fois autour du globe, pas un seul crash !

Pendant 24 jours Bridgestone Europe a installé son camp dans la merveilleuse ville de San Sebastian pour accueillir le lancement de presse européen de l'AT41. 40 journalistes sont venus de toute l'Europe pour tester le dernier pneu aventure de Bridgestone. Mais il y a bien plus que les apparences lors d'un lancement de presse international. Gripping Stories est allé dans les coulisses pour vérifier ce qu'il faut pour faire d'un événement comme celui-ci une réussite.

La ruche d'abeilles

Imaginez un lancement de presse international comme une énorme ruche d'abeilles. Avec constamment des gens qui entrent et qui sortent, les choses deviennent assez occupées. Jusqu'à quel point occupées ? Eh bien, les faits parlent d'eux-mêmes, surtout quand ils sont chiffrés. Pour avoir une idée de l'ampleur d'une organisation comme celle-ci, examinons quelques faits :

  • Durée de l'événement : 24 jours
  • Nuits d'hôtel : 503
  • Repas : 1509
  • Journalistes : 40
  • Vols : 128
  • Membres d'équipe Bridgestone : 18

Badlands

Ces chiffres sont encore plus impressionnants lorsqu'on les combine à quelques éléments supplémentaires : l'objectif d'un lancement de presse est toujours de faire passer des rapports objectifs des professionnels de la moto dans les médias à travers l'Europe. C'est pourquoi Bridgestone a invité 40 journalistes de tout le continent à assister au lancement de presse de l'AT41 à San Sebastian. Partant de cette magnifique ville espagnole, l'itinéraire emmenait les journalistes jusqu'aux Bardenas Reales, une région semi-désertique que les Américains appelleraient des badlands. Cette zone est un semi-désert d'environ 420 km2 dans le sud-est de la Navarre. Les sols sont constitués d'argile et de grès et ont été érodés par l'eau et le vent créant des formes surprenantes, comme des canyons, des plateaux, des structures tabulaires et des collines isolées. Bardenas Reales n'a pas de zones urbaines et la végétation est rare.

De l'océan au désert

À partir de San Sebastian, cela signifiait que les pilotes d'essai voyageraient de l'océan Atlantique au désert. Et ensuite revenir. Le test de l'océan au désert de l'AT41 prendrait deux jours, couvrant 700 km sur une grande variété de motos. Bridgestone a mis à disposition plusieurs Honda Africa Twin, KTM 890 Adventure, Husqvarna Norden, Yamaha Ténéré, … une sélection variée permettant aux invités d'essayer le nouveau pneu sur différentes motos et dans différentes circonstances. Une équipe photo et vidéo de 4 personnes s'est assurée de bien tout capter et à travers 4 présentations à 4 groupes différents, Bridgestone a fait en sorte que les journalistes aient toutes les informations sur l'AT41 dont ils auraient besoin. Et plus si affinités.

 

Prêts pour plus de chiffres ?

  • 28 motos
  • 198 pneus utilisés
  • 1 type de pneu
  • 80.000 km parcourus
  • 0 plantages !

Deux fois le tour du monde

Avant même que cet événement ne puisse commencer, Bridgestone et Ant Productions - les partenaires de l'événement - ont effectué deux voyages de reconnaissance, qui ont duré 8 jours au total. L'événement lui-même a duré plus de trois semaines, et au total l'équipage et les journalistes ont parcouru 80.000 km. C'est l'équivalent de faire deux fois le tour du monde.

C'est une distance impressionnante et qui plus est : il n'y a pas eu un seul accident. Sachant que l'itinéraire comprenait des routes de montagne, des autoroutes, des sentiers hors piste et des rues de ville, certains appelleraient cela un petit miracle qu'il n'y ait même pas eu d'accident mineur. Chez Bridgestone, nous aimons penser que l'AT41 est le pneu aventure le plus polyvalent sur le marché. C'est peut-être justement ça qui a fait la différence…

Regardez le film complet des coulisses !

 

 

- Publicité -

Plus Populaire