fbpx Jusqu'à la limite : Jeremy McWilliams met le Bridgestone T32 à l'épreuve sur le circuit MotoGP de Misano !
Samedi 15 juin 2024
AccueilPneus motoAller à la limite : Jeremy McWilliams met le Bridgestone T32 à...

Jusqu'à la limite : Jeremy McWilliams met le Bridgestone T32 à l'épreuve sur le circuit MotoGP de Misano !

Un pneu de sport touring doit répondre à de nombreux besoins. Il doit offrir une excellente tenue de route, un bon retour, de l'adhérence et combiner tout cela avec une bonne consommation. En utilisant le même pneu T32 pour parcourir la Ruta De La Plata que pour établir le record du monde de touring, nous avons atteint presque 8.000 km avec le même pneu. Pour terminer ce défi T32 en beauté, nous avons décidé de tester l'adhérence et la maniabilité. Et nous avons trouvé une façon bien originale de le faire...

Test de Jeremy McWilliams Bridgestone Pneus T32

Misano

Nous avons choisi le circuit MotoGP de Misano et mis la MV Agusta Turismo Veloce équipée du T32 entre les mains de Jeremy McWilliams, ancien vainqueur du Grand Prix. Soudain, le gars le plus rapide sur la piste était sur une moto de tourisme, avec le pneu sport touring T32 de Bridgestone. Quelle épreuve !

« Je me suis bien amusé avec le T32 », se souvient McWilliams. « Mon type de pneu préféré est celui qui se réchauffe rapidement. Eh bien, le T32 a un temps de démarrage très court. J'étais à peine sorti de la pitlane que je pouvais déjà mettre les gaz. J'ai remarqué que j'ai atteint les limites des freins et de la suspension bien avant d'atteindre les limites des pneus. Le T32 s'est très bien comporté. Il atteignait déjà une température optimale en moins d'un tour de piste. »

Faire confiance au Bridgestone T32

Le T32 est réputé pour se réchauffer assez facilement. Avec le beau temps, il n'y avait aucun problème pour que les pneus arrivent à la température parfaite. « Je sentais que je pouvais compter sur les pneus, même si j'etais surpris qu'ils ne commencent pas à s'effacer. Je dois avouer que j'étais un peu inquiet à ce sujet. Je savais que la moto et le pneu avaient déjà roulé près de 8.000 km et je m'attendais à un pneu carré. Mais ce n'était pas le cas. L'usure était propre et régulière. Ça m'a enlevé toutes mes inquiétudes. Et honnêtement, lorsque j'atteignais mes limites, elles étaient plutôt sur la moto, et non pas sur les pneus. Nous avons essayé différents réglages de suspension et ça a fait une différence. Mais quand même, c'était bon de savoir que lorsque j'ai atteint les limites de la suspension, je pouvais toujours faire confiance au T32 pour qu'il se comporte exactement comme prévu. »

Une adhérence inchangée

« Même lorsque j'ai poussé pendant une séance complète, l'adhérence est restée inchangée. Le comportement du pneu avant était impressionnant. Nous avons juste baissé un peu la pression des pneus, pour faire face aux températures plus élevées de la conduite sur piste. Mais c'est tout. J'ai conduit la moto avec les mêmes réglages que ceux utilisés pour battre le record mondial de touring. Les temps au tour de piste se sont encore améliorés après que la sécurité m'ait gentiment demandé d'enlever les valises. C'était sympa de les avoir sur les photos, mais, c'est vrai, ce n'est pas très prudent de rouler sur un circuit de course avec des valises latérales. Nous les avons donc enlevées et sommes allés un peu plus vite après ça. J'ai fait pas mal de tours et j'ai inspecté les pneus après chaque séance. Il n'y avait aucun grainage, aucune usure particulière, aucune dégradation. Et j'ai continué à rouler. La durabilité sur la piste, après tous ces kilomètres précédemment parcourus sur la route, était impressionnante. Nous nous sommes éclatés ! »

 


La piste

Le circuit de Misano a été fondé en 1969 mais a subi une transformation radicale en 2006. La piste a été allongée à 4180 mètres et le sens de la course a été inversé. Depuis 2006, on roule dans le sens des aiguilles d'une montre sur le circuit de Misano, alors qu'avant c'était dans le sens inverse. Cela signifie que désormais certains virages se ferment au lieu de s'ouvrir. Ce n'est qu'une des nombreuses choses qui font du Misano World Circuit Marco Simoncelli l'un des circuits les plus spéciaux du monde.

Jeremy McWilliams à côté de la moto

Le pneu

Le T32 a été notre « partner in crime » pour quelques sérieux défis en 2022. Nous l'avons utilisé pour parcourir la magnifique Ruta De La Plata, traversant l'Espagne du nord au sud. Ensuite, nous avons roulé avec la MV Agusta jusqu'en République tchèque, pour traverser 13 pays en un jour sur le chemin du retour. C'était (et ça l'est toujours) un record du monde mais cela signifie aussi que nous avions déjà parcouru près de 8.000 km sur le pneu T32 avant et arrière avant d'attaquer le circuit de Misano. Le pneu était encore en bon état. Après la journée sur le circuit de Misano, nous avons fait un rallye routier sous la pluie. Oui, vraiment. Et puis seulement, nous les avons remplacés.

Bridgestone Pneu T32

- Publicité -

Le Plus Populaire