fbpx
Mercredi 22 mai 2024
AccueilActualités des coursesLa course de Gibraltar : une légende moderne de la moto - Gripping stories

La course de Gibraltar : une légende moderne de la moto - Gripping stories

13/07/23

Lancée en 2016, la Gibraltar Race s'est inspirée de la mythologie antique : le voyage légendaire effectué par Ulysse à travers la Méditerranée jusqu'aux piliers d'Hercule et aux vagues de l'Atlantique. Selon le créateur de l'événement, Manuel Podetti, ce projet ambitieux a été conçu comme une expérience de voyage d'aventure. Il s'agit de permettre aux participants de se mesurer à d'autres motards tout en suivant des itinéraires étonnants à un bon rythme.

« L'événement se situe à un niveau intermédiaire entre les voyages et les rallyes », explique-t-il. « Il s'adresse aux amateurs d'aventures en moto tout-terrain qui souhaitent ressentir l'adrénaline d'un défi sans être un pilote professionnel, à l'instar du Paris-Dakar original, à l'époque où n'importe qui pouvait relever le défi. »

Hors des sentiers battus touristiques

Parmi les défis à relever, il y a la grande variété des conditions sur route et hors piste. Non seulement d'une étape à l'autre, mais tout au long de la journée. Si l'on ajoute à cela les changements de météo, on peut dire que l'on peut s'attendre à tout. Cela dit, les défis s'adressent à des motocyclistes ayant une expérience moyenne du tout-terrain au guidon d'une moto de trail de taille moyenne à grande, et ayant une bonne connaissance des appareils ou des applications GPS.

Qu'est-ce qui rend la Gibraltar Race si attrayante ? « Les motards ont l'occasion de découvrir de nombreux pays en suivant des itinéraires qui sortent des sentiers battus », explique M. Manuel. « Ils bénéficient également d'un excellent soutien. Grâce à notre expérience en tant que tour-opérateur, nous nous occupons de tous les aspects, y compris des services hôteliers et autres. »

En moyenne, 70 à 80 motards y participent. La logistique du déplacement quotidien d'un grand nombre de personnes et de véhicules - y compris le personnel et l'assistance - ne permet pas un plus grand nombre de participants. Il n'y a pas de présélection, mais les motos doivent être en règle et avoir une assurance responsabilité civile valide, car les itinéraires empruntent des voies publiques.

La sécurité : une priorité

Manuel souligne l'importance de la sécurité. « Chaque participant est équipé d'un appareil qui transmet sa position à la direction de l'événement toutes les secondes. L'appareil permet également au coureur de rester en contact et d'envoyer un SOS si nécessaire. Des véhicules de secours médicaux et mécaniques suivent toujours les coureurs ». En outre, les fichiers d'itinéraire indiquent les dangers détectés lors de la reconnaissance avant la course, ainsi que les endroits où la vitesse doit être contrôlée afin que les motocyclistes ne mettent pas leur vie ou celle des autres en danger.

L'événement a permis à Manuel de vivre de nombreux moments forts. « L'un d'eux a eu lieu lors de la première édition en 2016, lorsque les coureurs sont enfin arrivés à Europa Point, avec l'Afrique du Nord visible de l'autre côté du détroit. Je peux également mentionner le nombre de fois où les coureurs ont exprimé leur appréciation des itinéraires. C'est une fierté pour moi, car je recherche et vérifie personnellement chaque itinéraire en moto et en voiture. Et bien sûr, le partenariat avec Bridgestone est une grande satisfaction pour nous tous ».

De nouveaux panoramas

La Gibraltar Race, qui en est à sa septième édition, ne cesse de se développer. « Nous avons commencé avec l'idée que l'itinéraire changerait chaque année. En avril, l'expansion en dehors de l'Europe a commencé avec notre course au Maroc. Une prochaine édition se déroulera entre Gibraltar et Dakar. Une belle aventure, vous ne trouvez pas ? »

Manuel prévoit de faciliter encore plus la participation à l'événement et d'augmenter le nombre de motards. Il ajoute : « nous voulons aussi impliquer encore davantage les marques partenaires afin d'accroître leur visibilité. » Que dirait-il à ceux qui hésitent à participer à l'édition 2024 ? « La Gibraltar Race est l'occasion de vivre une expérience inoubliable, de parcourir des routes et de voir des endroits pour la plupart inconnus, et de se tester en repoussant ses limites. Il n'est pas étonnant que tant de coureurs reviennent année après année. »

Le rôle fondamental de Bridgestone

Ce qui a motivé l'implication de Bridgestone dans la Gibraltar Race, c'est le lancement de deux pneus dédiés à ce type de motos et à ce genre d'événement : les AX41 Adventurecross et E50 Battlecross. Manuel Podetti, fondateur de l'événement : « En plus de pouvoir promouvoir la marque et ces pneus chaque année, le retour d'information obtenu de la part des pilotes - avec différentes motos sur différents itinéraires - est important pour le développement de leurs produits. »

Il considère le rôle de Bridgestone comme fondamental. « Ils offrent un service de pneus impeccable qui rend la course encore plus agréable. Les motocyclistes qui choisissent Bridgestone trouvent que leur service et leur qualité rendent la course plus facile, et ils continuent à utiliser les pneus lors des événements suivants. » En fait, un trophée spécial - le Bridgestone Challenge - a été créé pour les participants utilisant cette marque. Manuel conclut : « Associer Bridgestone à notre événement est une source de fierté. »

- Publicité -

Le Plus Populaire